J’ai déjà donné une liste des 10 choses à ne jamais acheter neuves, la voiture en tête de file (25% de perte la première année, qui dit mieux). A ce tarif-là, on se dit qu’on n’achètera plus jamais rien de neuf. Que nenni! Certains produits coûtent bien plus cher si on les achète d’occasion. A l’inverse, ils rendent un meilleur service si vous les achetez neuf.

Tiens, et pourquoi donc? C’est à cause du TCO (Total Cost of Ownership), qu’on pourrait traduire par le coût total de possession. Pour reprendre mon exemple de la voiture, vous aurez beau négocier un super prix pour un carrosse, mais remplacer des pièces tous les ans finira par vous faire regretter cette citrouille.

Cette fois, Liz Pullman nous donne son top 10 des produits à ne jamais acheter d’occasion :

Ordinateur portable, trop exposé

Comme tout ce qui est en mouvement, l’ordinateur portable peut tomber par terre, se cogner, se faire inonder de boissons, contrairement à son grand frère l’ordinateur de bureau, qui reste bien fixe et à l’abri. Sans compter qu’on trouve des nouveaux modèles tous les 6 mois, à partir de 500 euros, garantie comprise.

Exception : les occasions avec garantie du fournisseur, ou du constructeur. Celles-ci sont généralement de 3 mois ou moins. Chapeau à Lenovo (et avant eux IBM) qui offre une garantie constructeur mondiale de 3 ans sur tous leurs modèles “Thinkpad”.

Pièces automobiles, trop risqué

Soyons clair, on parle là de vie ou de mort. Pas mal de casses automobiles vous permettent de garder le véhicule familial en vie en dépeçant les carcasses du même modèle. Et savez-vous d’où viennent ces carcasses ? Pour une grande partie : accidents, carambolages et incendies partiels. Or le choc de l’impact et la chaleur du feu se transmettent à toutes les pièces, même les plus éloignées. Allez-vous faire confiance à une rotule fondue, ou à un moteur fissuré?

Exception : la voiture de votre meilleur ami à qui vous confiriez vos enfants (car c’est exactement ce que vous faites en les faisant monter dans votre voiture).

Ecrans Plasma, pas assez fiable

Même si les pannes de plasma sont passées de 7% à 1% dans les dernières années, les TV plasma subissent régulièrement des problèmes. C’est un des rares produits où plus la garantie est longue et mieux c’est. Les coûts de réparation sont effectivement prohibitifs, et atteignent parfois le coût d’un modèle neuf.

Exception : si vous trouvez un prix tellement petit qu’une panne après 10 jours serait supportable.

Platine DVD, trop éphémère

Autant les DVD d’occasion sont résistants et durables, autant le lecteur DVD est une denrée quasi-périssable. Pour être juste, c’est surtout l’émetteur laser qui a une durée de vie limitée. Son remplacement coûtera plus qu’un nouveau modèle neuf. D’autant que les nouveaux modèles baissent toujours. Acheter neuf, c’est ça la bonne affaire.

Aspirateurs, trop exposés

Encore un produit-martyr qui pourra vous coûter plus à réparer qu’un modèle neuf. Surveillez les discounters qui proposent régulièrement des modèles puissants et garantis 3 ans.

Exception : vous êtes manuel, et vous aimez réparer vous-même les appareils.

Caméscopes, trop fragiles

Comme tout appareil à main, les caméscopes souffrent du peu de délicatesse de leur propriétaire. Pire encore, leur moteur interne vieillit mal et ne dépassera pas les 10 ans. Pour acheter d’occasion, ciblez au pire les modèles de l’année dernière.

Exception : les bons plans de mistergooddeal.com comprennent une garantie de plusieurs mois.

Chaussures, trop déformées

Qui veut économiser sur des chaussures neuves peut se préparer à des cors de pied, des oeils-de-perdrix et autres punitions du pied. Essayez plutôt les soldes, les invendus ou encore les fins de stocks.

Exception : vous devez absolument compléter votre collection de bottes de cowboys.

Matelas, trop sale

Imaginez un instant tous les trucs que vous faites dans votre matelas. Et imaginez maintenant dormir dans les “trucs” d’un autre. Beurk. Et autre chose, un matelas n’est pas fait pour durer une vie, mais de 8 à 10 ans en moyenne. A 800 euros pour un bon modèle, ce n’est jamais que 22 centimes par nuit, un bon prix pour une santé et une hygiène de qualité.

Exception : quand le matelas est plus proche de “inutilisé” que de “usé”, comme celui des chambres d’amis rarement visitées.

Combinaison de plongée, trop personnel

Ce vêtement perd de son isolation et de sa souplesse avec le temps. Les amateurs de plongée prennent beaucoup de risques. L’océan est froid et les changements de pression éprouvants. Le Néoprène (le “tissu” de la combinaison) se compresse, s’amincit, et se raidit sous l’effet de l’ozone et de l’âge.

Les passionnés et les habitués préféreront investir dans un bon modèle entre 150 et 450 euros.

Exception : vous êtes plus “surf” que “plongée”, et vous devez équiper le dernier. Orientez-vous alors vers la location d’une enseigne connue, qui nettoie ses combinaisons entre 2 utilisations.

Casques, trop vitaux

Comme les pièces automobiles, les casques ne valent rien s’ils n’assurent pas votre sécurité totale. Un choc fissure le casque et compresse la mousse que contient la coque du casque. Et impossible de différencier un casque fissuré à l’intérieur d’un autre.

Exception : aucune. Un casque est une bonne affaire comparé à des funérailles ou une nouvelle vie de tétraplégique. Passez à la caisse.

(D’après MSN/Fi)

bookmarks: Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • del.icio.us
  • blogmarks
  • BlogMemes Fr
  • Scoopeo