Petit guide du Radin : 50 gestes quotidiens de simplicité volontaire (2/5)

  1. Pas de shopping. Eloignez-vous des grandes surfaces et autres zones commerciales, surtout pour faire du lèche-vitrines, sans plus. Il faut y aller quand on sait ce qu’on veut, et en sortir vite. Trop de gens vont aux magasins, avec une vague idée de ce qu’il leur faut, et se retrouvent à acheter bien plus ! Ou bien on y va pour passer du temps, juste pour s’amuser. Cela finit pas couter un max, et l’addition monte plus vite qu’on pense. Au final, on ferait mieux de rester loin des tiroir-caisses et de trouver d’autres loisirs (voir ci-dessous)
  2. Faites votre liste du mois. Pour tordre toute tendance aux achats impulsifs, faites votre une liste d’achats pour les 30 prochains jours. Je ne parle pas des médicaments, ou toute autre obligation. Pour chaque nouvelle envie d’achat, notez-le sur papier avec la date du jour. La règle du jeu consiste à attendre obligatoirement 30 jours avant de “craquer”. Et s’y tenir. Vous devriez ainsi vous économiser énormément de regrets avec ce système.
  3. Coupez le câble. J’en ai déjà parlé par la passé. On économise 30 à 50 euros par mois. Cela me “force” surtout à  trouver comment m’occuper le reste du temps, comme la lecture et les sorties. Gagnant-gagnant.
  4. Allez à la bibliothèque. Au lieu d’acheter les livres, empruntez-les. La bibliothèque offre souvent une belle sélection de DVD, ça depend des villes, mais c’est encore plus intéressant. Qui veut encore de CanalSat ?
  5. Trouvez du loisir gratuit. Sans être toujours gratuit, on peut penser à des loisirs pas chers. S’amuser de nos jours peut vite coûter pas mal : cinémas, discothèques, bars… Sans le resto, une personne dépense en moyenne 1500 euros par an sur ses loisirs. Je ne dis pas qu’il ne faut plus sortir, mais juste de passer du bon temps sans dépenser un sou.
  6. Sport frugal. l’activité physique est importante, mais pas besoin que cela vous coûte un bras.
  7. Restez en bonne santé. Plus facile à dire qu’à faire, je sais bien, mais ce faisant, vous vous économiserez des tonnes d’honoraires en visites chez le médecin, ou de coûts d’hôpital, et de médicaments sur le long terme. Une dose de prévention, et voilà tout. Manger sainement, et bouger. Simple et efficace.
  8. Aller au travail en vélo. Même si vous avez votre propre voiture, partir en vélo vous économisera du carburant, et vous maintiendra en bonne forme en même temps. Je le recommande vivement.
  9. Bus ou co-voiturage. Soit, vous ne voulez pas de vélo. Alors trouvez un ami ou un voisin près de vous, et organisez un co-voiturage. Ou empruntez les transports publics. Avis simple, mais combien de gens l’ignorent.
  10. Marchez. On joue souvent au taxi avec notre propre voiture, que ce soit pour aller à l’épicerie du coin, ou à l’école à moins d’un kilomètre. Partez quelques minutes plus tôt, brûlez-moi ces calories et gardez l’essence dans le réservoir !

Travail & Finance & Gestes Quotidiens & Santé & Frugalité Justin 10 juil 2011 Pas de commentaire

Petit guide du Radin : 50 gestes quotidiens de simplicité volontaire

J’ai une confession à vous faire : je suis un radin. Certains se diraient “frugal”, ce qui donne un vernis avantageux, mais en réalité, je peux me révéler un authentique radin.

Je suis vraiment frugal (quoique pas toujours), mais parfois bien trop : j’ai des trous dans mes t-shirts, j’achète rarement de nouveaux vêtements, on a besoin d’un nouveau canapé car le notre est troué, et je ne changerai pas d’espadrilles tant que les semelles tiendront encore.

J’ai pourtant appris la frugalité dans pas mal de domaines, que je recommande désormais à tous. Je ne dis pas que vous devriez avoir des trous dans votre canapé, et vous devriez bien sûr changer vos baskets plus souvent que moi, mais il y a plus d’une piste pour économiser sur les dépenses courantes, et vivre un peu plus frugal.

Pourquoi vivre en frugalité ? D’abord parce que cela permet de dépenser moins que vos revenus, et ainsi utiliser la différence dans le remboursement de vos dettes, ou bien épargner ou investir. Ou les trois à la fois. D’autre part, moins vous dépensez, moins vous avez besoin de travailler. Cela veut dire que vous avez le choix de travailler moins, ou de travailler plus pour partir à la retraite plus tôt. Ou prendre de mini-retraites. Avec la frugalité, vous avez plus d’options.

Je sais ce que je vais lire dans les commentaires : je n’ai pas de vie, c’est ennuyant. Autant vivre dans une tombe. Pourquoi ne pas profiter de la vie.

Vous pourriez croire en effet tout ce qui précède, mais je crois vraiment que j’ai une vie, et passionnante. Une vie avec plus de temps en famille, riche de discussions, de lectures, de sorties, et d’activités amusantes et sportives. Une vie où je me concentre sur l’important et où je passe mon temps libre à mon goût. Voilà une belle vie. Voyez cet article à ce sujet.

Si vous me lisez encore, c’est que vous cherchez des gestes quotidiens pour économiser; en voici quelques-uns, de la part d’un radin. J’ajoute que je les pratique, mais pas tous.

  1. Garder une seule voiture. De plus en plus de familles ont 2 voitures ou plus. A part la maison, la voiture est le poste de dépenses le plus important. Si vous vous en sortez avec une seule voiture, restez comme ça. Avec les 2 parents qui travaillent, et 6 enfants à la maison, on arrive encore à garder une seule voiture.
  2. Prendre une plus petite maison. Ce n’est pas parce que vous avez les moyens d’une grande villa, que vous devriez vivre dans une grande villa. Vivez dans la maison la plus petite possible, qui vous offrira le confort minimum. OK, je ne vous dis pas de vivre en studio avec vos 4 enfants… bref, vous voyez ce que je veux dire. Vous pouvez économiser des cent et des mille avec une maison plus modeste. Bien souvent, si vous évacuez tout le superflu de la maison, vous n’aurez pas besoin d’agrandir la maison, ou de déménager.
  3. Prendre une plus petite voiture. Encoire une fois, vous pouvez éconmiser des milliers d’euros avec une plus petite voiture. Au lieu de votre 4×4 de ville, par exemple, qui multiplie la consommation de carburant et les dépenses d’entretien. D’accord pour rester à l’aise, mais sans exagérer.
  4. Louer au lieu d’acheter. Voilà un sujet à polémiques, comme d’habitude. Le fait est qu’il ne faut pas croire par défaut que devenir propriétaire est le meilleur investissement. Ajoutez au prix de base les intérêts de l’emprunt, le coût de l’assurance et l’entretien et voilà que l’achat d’un bien devient plus coûteux que la location du même bien. En louant, épargnez un peu, puis investissez la différence, et vous voilà largement gagnant à long terme. Je ne garantis rien, alors faites la comparaison concrètement, selon votre propre situation personnelle.
  5. Acheter d’occasion en priorité. Si vous avez (vraiment, vraiment) besoin de quelque chose, voyez si quelqu’un autour de vous ne l’a pas déjà acheté, et qu’il ne l’utilise plus. Passez le message par mail à vos amis, demandez aux voisins, etc. Vous pourriez être surpris des résultats. J’allais acheter une imprimante, et j’apprends que ma mère avait acheté une imprimante laser, et n’avait plus besoin de son ancienne imprimante à jet d’encre… soit 100 balles d’économisé. Si personne autour de vous ne peut vous aider, essayez leboncoin.fr ou kijiji.fr. Essayez les brocantes, les vide-greniers. Il y a de quoi faire des affaires si on se donne la peine.
  6. Moins manger dehors. Une des plus importantes dépenses quotidiennes consiste à manger dehors. Une personne dépense en moyenne 2 000 euros par an pour manger dehors. Les restaurants, fast-foods inclus, sont plus chers, sans parler des risques pour la santé. Votre propre cuisine sera toujours plus économique, plus saine. Ma famille se compose son menu hebdomadaire, et on sort acheter les provisions, pour préparer le dîner (et déjeuner) chaque soir. Dernièrement, je fais la plupart de la cuisine le matin, et ça accélère vraiment les choses pour le reste de la journée.
  7. Manger dehors à la frugale. Si vous tenez à manger dehors, voici quelques conseils.
  8. Apporter la gamelle au bureau. Au lieu de sortir au resto ou à la cantine le midi, prenez votre déjeuner en allant au boulot.
  9. Adopter une garde-robe minimaliste. Ce point ne conviendra pas à tous, mais j’essaie de garder un style minimaliste. Je porte généralement des jeans ou des pantalons bruts, un t-shirt ou un polo et des sandales ou des chaussures de bases. Je préfère les couleurs simples, sans motifs. Tout se mélange donc facilement, et je n’ai pas à multiplier les vêtements. Cela m’évite le stress du choix vestimentaire le matin :)
  10. Arrêter les achats impulsifs. Cela m’a posé pas mal de problèmes avant que j’annule ma carte de crédit. J’achetais en ligne jusqu’à 2 fois par semaine. Maintenant, c’est retombé à une fois tous les 2/3 mois, et je passe par Paypal ou par la carte bancaire d’une connaissance. Je ne dis pas qu’il faut tomber dans cet extrême, mais soyez conscient qu’acheter en ligne peut être bien trop facile (même pas la peine de quitter son canapé!) et par conséquent, on achète trop par impulsions, trop souvent. Achetez en ligne si vous en avez vraiment besoin, et si cela vous économise du temps et de l’argent, mais gardez vous des achats impulsifs.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la 2ème partie du “petit guide du radin”

(adapté de Zen Habits)

Finance & Gestes Quotidiens & Ecologie & Frugalité Justin 04 juil 2011 Pas de commentaire

L’énergie vitale : votre plus précieuse ressource sur Terre

Notre énergie vitale est notre capital de temps alloué ici bas sur Terre, un nombre d’heures de précieuse vie mis à notre disposition. Quand nous sortons le matin pour le “boulot”, nous échangeons un peu de cette énergie vitale contre de l’argent… Alors que l’argent n’a pas de réalité intrinsèque, notre énergie vitale est bien réelle pour nous. Elle est tangible, et elle est finira par se tarir un jour. L’énergie vitale, c’est tout ce que nous possédons vraiment. Elle nous est précieuse car elle est limitée et irrécupérable et parce nos choix dans son usage et sa consommation reflètent le sens et le but de notre temps ici sur Terre.

Quelle est précisément cette fameuse énergie vitale ? Elle ressemble au temps, parce qu’on ne peut pas la stocker. Et oui, vous avez 24 heures par jour, comme tout le monde (le facteur, le président, votre maman, etc.). Une fois passée, chaque seconde de ces 24 heures disparaît, que vous l’utilisiez ou pas. Mais d’un autre côté, cela ressemble aussi à l’argent, puisqu’on l’utilise directement pour acheter un confort, un mieux-être. Enfin, elle vous appartient, et elle ne peut être allez qu’avec vous, sans pouvoir la transférer ni la céder. Réponse?

La seule ressource qui unisse temps/argent/personne est votre énergie vitale. Ces 3 choses (temps+argent+vous) forme une seule et indissociable ressource qui vous est attribuée à vous seule pour une quantité donnée.

Maintenant, prenant l’espérance de vie moyenne en France, vous pouvez savoir combien d’heures d’énergie vitale vous possédez.

Notez bien, et c’est capital pour la suite, que nous ne savons pas vraiment combien d’énergie vitale il nous reste. 4h, 2 semaines ou 21 ans, qui sait?

Dans ce cas, en travaillant pour l’entreprise DUCHEMIN, vous échangez votre plus précieuse ressource contre une monnaie, l’euro.

La question qui tue : Que vaut 1h de votre énergie vitale? Si vous ne le savez pas encore, prenez 1 minute et faites un calcul simple (volontairement simplifié, on pourra affiner si l’envie vous en prenait) :

Salaire net mensuel __ euros.
-
(Déplacement+ __ euros
Vetements+ __ euros
Manger+ __ euros
Frais divers __ euros
Impots) __ euros
/
Heures/mois(*) __ heures

Résultat __ euros/heure

(*) Diviser par le nombre d’heures passées au travail porte à porte (le matin en quittant la maison jusqu’au soir en rentrant)

Qu’avons-nous fait dans ce calcul rapide ? Nous sommes partis du salaire net mensuel et nous en avons retiré toutes les dépenses soumises à ce travail. Ce sont les achats que vous faites précisément à cause de votre emploi : vos déplacements, le restaurant, les costumes/cravates, etc.

Vous savez maintenant combien d’argent vous échangez contre 1h de votre énergie vitale. Maintenant, posez-vous la question :

Que pourriez vous faire d’autre avec cette heure : passer du temps avec vos enfants, écrire des poèmes, jardiner, prendre soin de votre corps… est-ce que cela vaut la peine? est-ce que cela vaut ces X euros (remplacer par votre taux horaire) ?

Et après tout ça, allez-vous changer de job ? Peut-être prendre un nouveau départ ? Ou l’avez-vous déjà fait ?

Psychologie & Travail Justin 26 juin 2011 Pas de commentaire

10 produits à ne plus jamais acheter

Après notre billet sur les produits à ne jamais acheter neufs, et l’autre billet sur les produits à ne jamais acheter d’occasion, le tableau ne serait pas complet sans aborder la liste des produits à ne carrément jamais plus acheter. Oui, rayons-les attentivement et définitivement de nos achats. Ils sont nocifs, inutiles, dispendieux ou tout simplement superflus. Ce ne sont ni des objets de collection ou de design, mais plutôt des fournitures de tous les jours, dont on remplit nos chariots quand on fait nos courses.

1. Tasses en polystyrène expansé

Ce type de polystyrène est éternel. Absolument-jamais-dégradable :(
L’alternative : tasses en papier recyclables et compostables, comme les Biocup de Biocorp
Meilleure option : investir dans des mugs en porcelaine, donc ré-utilisables, que vous pourrez facilement transporter.

2. Serviettes en papier

Les serviettes en papier (mouchoirs, essuie-tout, etc.) gâchent les ressources de la forêt, des décharges et de votre portefeuille.
Alternative : si vous devez le faire, optez pour du papier recyclé, non blanchi. Demandez aux labels bios les marques recommandées.
Meilleure option : acheter un lot de serviettes (mouchoirs, torchons) en tissu, à laver et ré-utiliser.

3. Filtres à café blanchis

Dioxines et substances chimiques sont le produit principal du processus de blanchiment par la chlorine, sans compter l’air et les nappes phréatiques contaminées qui causeraient cancers d’humains et d’animaux.
Alternative : trouvez des filtres en papier non blanchis
Meilleure option : prendre des filtres ré-utilisables comme les filtres en tissu lavable.

4. Produits sur-emballés et autres composants

Trop d’emballages dans les produits gâchent nos ressources naturelles et augmentent le prix total. Plus de 30% (TRENTE POURCENT) des déchets du foyer français moyen sont des emballages.
Altenative : choisissez les produits à l’emballage minimum ou recyclable
Meilleure option : acheter par lots et prendre ses propres cartons de transport

5. Teck et acajou

Chaque année, ce sont 27 millions d’acres des mangroves tropicales (soit l’équivalent de la taille de la France) qui sont détruits. Les mangroves occupent 6% de la surface de notre terre, et accueillent la moitié des espèces mondiales sauvages de plantes, d’animaux et d’insectes. La mangrove d’Amazonie produit 40%  de l’oxygène du monde.
Alternative : exigez du bois certifié “Forest Stewardship Council” (Conseil de Gestion des Forêts)
Meilleure option : récupérer le bois, et acheter meubles et autres produits en bois “d’occasion” ou échoué sur les plages.

6. Pesticides et herbicides chimiques

Les foyers français utilisent 40 millions de kilogrammes de pesticides chaque année. L’Agence pour la Protection de l’Environnement (EPA) a trouvé au moins un type de pesticide dans chaque échantillon d’eau ou de poisson provenant de courants d’eau douce. Ces substances chimiques menacent directement les animaux et habitants environnants, surtout les enfants.
Alternatives : Achetez des insecticides bio comme la terre de diatomée.
Meilleure option : Planter des espèces naturelles pour une gestion intégrée de la faune. Il existe des fleurs et des herbes qui agissent en pesticides naturels.

7. Nettoyant ménager conventionnel

Les produits ménagers peuvent contenir de dangereux ingrédients dérivés du pétrole ou des solvants. Ils émettent des VOC (Composant volatile organique) à l’intérieur de la maison, posant un danger spécialement pour les enfants. Le ménage moyen américain abrite 3 à 10 matières dangereuses dans ses pièces.
Alternative : trouvez des nettoyants non toxiques, extraits de végétaux et biodégradables.
Meilleure option : faire son propre nettoyant “vert” à base de vinaigre, eau et savon de marseille.

8.Produits de soins corporels et cosmétiques aux phthalates et parabens

Les phthalates sont un groupe de composants chimiques industriels causant des fausses couches et sont présents dans de nombreux produits cosmétiques, depuis le vernis à ongles jusqu’aux déodorants. Les parabens sont des conservateurs utilisés dans des produits de beauté qui sont soupçonnés de causer le cancer du sein. Sur ce point, des recherches doivent encore le prouver. Les phthalates ne sont pas cités sur les étiquettes de produits et sont détectés uniquement par tests de laboratoire. Par principe de précaution, choisissez les marques qui ont signé le Pacte pour des Cosmétiques Sains (Compact for Safe Cosmetics). Si les grandes surfaces en sont fourrées, les alternatives sont de plus en plus nombreuses.

9. Jouets en plastique PVC

70% du PVC dans le monde sert à la construction, mais il se retrouve aussi dans le plastique de tous les jours, y compris les jouets de nos enfants. Le vinyl chloride, principal composant du PVC, et un carcinogène connu. Des additifs, tels le plomb ou le cadmium, sont aussi ajoutés au PVC pour lui assurer sa solidité; vous voyez le danger pour nos enfants ? Le PVC est aussi le plastique le moins recyclable, et accessoirement produit de l’acide chlorhydrique lors des incendies (sous l’action de la chaleur et de vapeur d’eau). Sympa, non?
Alternative : évitez les plastiques “PVC” ou “#3″. Restez sur les plastiques #1 ou #2.
Meilleure option : Faire le nécessaire auprès des fournisseurs pour stopper l’utilisation de plastique PVC. Utiliser des matières premières durables et naturelles.

10. Fourchettes et cuillères en plastique

Les couverts jetables ne sont pas biodégradables et ne sont pas recyclés dans la plupart des cas.
Alternative : utiliser des ustensiles alimentaires compostables. Des entreprises telles que Biocorp fabriquent de la coutellerie à partir de matières premières végétales comme l’amidon de maïs et la cellulose.
Meilleure option : Prenez vos propres ustensiles et couverts.

Conclusion

Cette liste est loin d’être exhaustive. J’attends évidemment votre propre expérience de ce que vous avez décidé de ne plus jamais acheter.

Finance & Shopping & Ecologie Justin 19 juin 2011 Pas de commentaire

174 203 choses que vous pouvez faire au lieu de regarder la télé

Pour le réveil de ce blog (4 ans sans billet!), attaquons-nous à l’impossible : vivre sans télévision pendant 30 jours, ou plus. Nous allons vous sortir idée par idée de cette télé qui nous rend fous, et ainsi donner un sens à ces heures précieusement reconquises.

Bien que cela puisse être évident pour celles et ceux qui sont sans écran depuis quelques années,  nous sommes ici pour présenter aux télé-dépendants (qui s’ignorent) les 174 203 choses (ou presque) qu’on peut faire de sa vie au lieu de regarder la télévision. (avec parfois les liens utiles vers les livres et dvd pour creuser le sujet).Récupérez ces heures dès ce mois-ci, et faites-en des moments productifs, amusants, épanouissants ou juste reposants. Comme quoi par exemple ? J’ai cru que vous ne le demanderiez jamais !

Améliorez votre bien-être corporel

  • 30 min. d’étirements
  • Pratiquez l’automassage miofacial
  • Sortez nager, pédaler, marcher
  • Entrainez votre précision
  • Méditez grâce au yoga
  • Mettez à jour votre carnet de sport
  • Faites-vous masser
  • Prenez un bain glacé
  • Socialisez avec votre prof de gym ou d’autres habitués de la salle
  • Planifiez vos objectifs sportifs à moyen et court terme
  • Essayez-vous à l’acupuncture

Améliorez votre sommeil

  • Mettez-vous au lit plus tôt
  • Lisez un livre
  • Prenez un bain chaud
  • Faites l’amour
  • Développez un rituel pour aller au lit
  • Préparez vos vêtements/dossiers/nourriture pour le matin
  • Achetez et installer des rideaux pour faire le noir complet
  • Lisez “les mécanismes du sommeil

Améliorez votre nutrition

  • Préparez et cuisinez une fois pour toute la semaine
  • Testez une nouvelle recette
  • Rendez visite à une ferme locale ou un nouveau marché
  • Refaites votre garde-manger
  • Prenez un cours de cuisine
  • Cuisinez un nouveau légume
  • Planifiez votre menu culinaire hebdomadaire
  • Trouvez un nouveau livre sur la nutrition
  • Inscrivez-vous à  une AMAP
  • Organiser un “dîner presque parfait” à la maison

Améliorez votre temps en famille

  • Appelez ou visitez un membre de famille
  • Jouez à un jeu de société
  • Lisez un livre en groupe
  • Sortez et jouez !
  • Cuisinez un plat ensemble
  • Aidez vos enfants dans leurs devoirs
  • Planifiez une sortie en famille
  • Invitez votre moitié à une soirée romantique
  • Faites un puzzle
  • Construisez un projet manuel
  • Ecrivez une lettre ou envoyez une carte
  • Triez vos photos de famille

Améliorez votre maison

  • Terminez ce projet à moitié fait… et délaissé depuis 6 mois
  • Nettoyez quelque chose
  • Commencez un jardin (même de balcon)
  • Tondez la pelouse
  • Faites un vide-grenier
  • Lavez votre voiture vous-même
  • Donnez vos surplus au Secours Populaire
  • Faites vous-même la vidange
  • Faites votre vaisselle
  • Filtrez les piles de papier et de lettres

Améliorez vos jeux et loisirs

  • Commencez un nouveau sport
  • Essayez-vous à l’escalade
  • Apprenez à nager
  • Partez pour une balade en vélo
  •  Faites un pique-nique
  • Découvrez le slackline
  •  Jouez au ballon avec les enfants
  • Montez aux arbres
  • Lancez un freesbee
  • Bullez dans l’herbe
  • Assistez à un match de foot local
  • Lancez quelques paniers (au basket)

Améliorez VOUS

  • Suivez un cours pour adultes
  • Faites-vous “pédicurer”
  • Dessinez votre maison de rêve
  • Allez à la bibliothèque du coin
  • Soyez bénévole
  • Apprenez à tricoter
  • Mettez-vous à l’écriture
  • Prenez un cours d’art
  • Impliquez-vous dans votre quartier
  • Impliquez-vous en politique
  • Terminez votre testament
  • Abonnez-vous à un club de lecture
  • Prenez rendez-vous avec un conseiller financier
  • Offrez-vous un dîner
  • Allez au dentiste
  • Essayez une voiture que vous ne pourrez pas vous offrir

Que ferez VOUS ?

D’accord, on n’arrive pas tout à fait à 174 203 choses… mais c’est pas mal comme début. Et il y a fort à parier que vous sortirez de nouvelles idées pour faire fructifier toutes ces heures de télé-succion télévision. Alors que ferez-vous donc au lieu de regarder la télévision pendant ce prochain mois ? Livrez vos meilleures idées en commentaires.

(rédigé d’après whole9life.com)

Gestes Quotidiens & Education Justin 13 juin 2011 Pas de commentaire

23 idées de la vie réelle vraiment gratuites

J’ai compilé ci dessous 23 idées de loisirs, éducation, sport et voyages vraiment gratuites. Profitez-en bien, et passez-la autour de vous… ça ne coûte rien! 

  

Education

1. l’encyclopédie sonore
Merci l’université! Ce projet offre des tonnes de conférences au format MP3, librement téléchargeables. C’est 300+ thèmes pour 6000+ cours.

l’attrape? les niveaux sont très variables, et les descriptifs peu détaillés.
en savoir plus : site officiel de l’encyclopédie sonore

2. supports de cours gratuit
Vous trouverez pour chaque matière des étudiants qui partageront leurs supoprts de cours. Ceux ci sont parfois même mis à disposition par les professeurs eux-même. Le contenu est toujours actualisé et de qualité.
l’attrape? il n’existe pas de plate forme dédiée qui les centralisent. cela dépend beaucoup des moteurs de recherche.
en savoir plus : ouvrez yahoo et tapez “support de cours” avec la matière que vous cherchez.

Cours gratuits

3. anglais, espagnol
il est possible d’apprendre des langues gratuitement avec des professeurs. Plusieurs associations offrent des cours à travers la France.
l’attrape? ce sont des associations sans but lucratif, mais parfois religieuses ou politiques. Attention donc où vous mettez les pieds. Refusez tout “bilan de compétences” ou “analyse personnelle”.

4. ateliers et conférences
Musées et organisations proposent des ateliers pratiques sur les arts. Exercez vous à la peinture, la sculpture ou la photographie avec des professeurs. Pour découvrir le monde, les sciences ou l’histoire, des conférences vous attendent en entrée libre.
l’attrape? il faut être s’y prendre tôt, les places sont vite prises.
en savoir plus : ministère de la culture et votre mairie/conseil régional

5. Cours d’informatique
Apprendre le traitement de texte, la recherche sur internet ou la retouche de photographies avec un tuteur. Ce sont quelques-unes des activités que proposent les Espaces Publics Numériques (EPN).
l’attrape? ils sont peu nombreux à travers la France. C’est peut-être un peu loin de chez vous.
en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Espace_public_numérique

Culture gratuite

6. visites de musée
Rendez-vous tous les premiers dimanches de chaque mois. Découvrir le Louvre, visiter le MAC’VAL, sans bourse délier.
l’attrape? de loooongues files d’attente. Pour le Louvre, armez-vous de patience.
en savoir plus : http://fr.parisinfo.com/musees_monuments/

7. séjours historiques de monuments
Venez connaître votre patrimoine au plus près, et participez à sa remise en état. Des vacances historiques, enrichissantes, souvent dépaysantes : nourri, logé, blanchi! Le patrimoine français a besoin de vous!
l’attrape? oubliez le confort et la piscine chauffée
en savoir plus : CHANTIERS de bénévoles et stages de formation

Sport & Loisirs gratuits

8. soirée annuelle gratuite pour les enfants
Pour une entrée adulte, les enfants entrent gratuitement. C’est comme ça chez EuroDisney, Parc Asterix et autres
l’attrape ? ces offres sont limitées dans l’année, bien s’informer.
en savoir plus :

9. séances d’essai gratuites
Vos clubs de gym et clubs de sport cherchent toujours de nouveaux adhérents. Pour cela, ils sont prêts à vous accueillir, et vous laisser essayer le yoga, l’équitation, le tir à l’arc, etc.
l’attrape ? essayez de vous défaire du chargé de clientèle, plus intéressé par vous faire signer un abonnement.
en savoir plus : votre club de gym local

Séjours gratuits

10. Alliance française à l’étranger
Cette organisation à but non lucratif accueille des jeunes français qui veulent voyager à travers le monde. Elle prend en charge l’hébergement, la nourriture et les charges. Les plus favorisés passeront même un séjour chez l’habitant.
l’attrape ? l’avion reste à votre charge
en savoir plus : site officiel

11. Bénévolat en France
Des vacances sociales, ça vous dit? Beaucoup d’associations recrutent des bénévoles et sont prêts à fournir le gîte et le couvert. L’ambiance est très bonne, et le dépaysement assuré. Pour certains, c’est même l’occasion de tester une région en vue d’un déménagement.
l’attrape ? un peu plus confortable que l’auberge de jeunesse
en savoir plus : portail du bénévolat

Animaux

12. adoptions d’animaux
Inutile d’acheter votre futur animal de compagnie. Le coup de foudre vous attend à la SPA. Chiens, chats sont recueillis, nettoyés et vaccinés dans des refuges et attendent leur nouveau maître.
l’attrape ? certains compagnons sont traumatisés et demandent patience les premiers jours.
en savoir plus :  rechercher un animal à adopter chez la SPA

Téléphone/Internet

13. numéros noirs des call center à numéro surtaxé
0892, 0899 : 34 cts la minute, 1,3euro l’appel… pour un résultat improbable. Passez en priorité et gratuitement avec les “numéros noirs”, les numéros classiques en 01 ..
l’attrape ? il y a fort à parier que cela ne dure pas longtemps.
en savoir plus : geonumbers.com

14. skype
Le système de téléphone gratuit entre ordinateurs, dans le monde entier. Télécharger et consommez sans modération.
l’attrape ? l’inscription est obligatoire
en savoir plus : skype.com

15. wifi gratuit illimité à l’abord de restaurants (freespots)
Un certain nombre d’hotels, de restaurants et d’associations offrent d’ores et déjà le WIFI gratuitement. Il suffit de se placer à proximité du point de connexion.
l’attrape ? qualité très variable
en savoir plus : annuairewifi.com

16. surf gratuit aux bibliothèques/EPN
Un mail à envoyer, une heure à tuer? Entrez dans la bibliothèque du voisinage ou l’EPN et prenez place gratuitement.
l’attrape ? peu de places pour bcp de demandes
en savoir plus : le site de votre conseil général ou de votre mairie

Services

17. tirages gratuits
Si vous supportez une discrète bande de pub sous la photo, vous avez le droit à 15 à 20 photos par mois gratuitement. De même, pour beaucoup, une inscription vaut 20 tirages

18. rappels automatiques par mail
Autrement dit, la version internet du noeud de mouchoir. Donnez-lui une date et un message, et il viendra régulièrement vous rappeler à vos engagements. Idéal si vous travaillez chez vous, ou sur internet.
l’attrape ? en anglais
en savoir plus : http://hassleme.co.uk/

Dégustation gratuite

19. chefs, gastronomie
Quelques chefs invitent une fois par an, dans le but avoué de faire connaître l’art culinaire. Plus industriel, des marques vous inviteront en tant que membre de leur panel de consommateurs. Enfin, n’oublions pas foires et salons du chocolat, de l’agriculture, des produits gastronomiques, ou les exposants sont heureux de vous faire goûter leur production.

20. glaces gratuites illimitées
Un jour par an, la célèbre marque de glaces “Ben & Jerry’s” (r) vous fait goûter ses best-sellers. En France, c’était le 29 avril dernier !
attrape : y en a pas :)
en savoir plus : http://www.benjerry.fr/blog/photos-free-cone-day-2008/

Services gratuit

20. conseils juridiques, financier d’expert
Des permanences juridiques sont offertes par la Préfecture de votre département quelques jours par mois. Idem pour les comptables et les gestionnaires, ils sont disponibles pour vous conseiller dans votre nouvelle activité. Vous les trouverez dans les pépinières d’entreprises.

21. troc-services.com (2H offertes)
Ce site met en place des gens qui travaillent les uns pour les autres : bricolage, jardinage mais aussi informatique, garde d’enfants, etc. Pour toute nouvelle inscription, 2 heures de services sont offertes.

Livres gratuits

22. échanges entre particuliers
Un site d’échanges de livres très bien fait, multi lingue.
l’arnaque : tout est gratuit, sauf les frais de ports
en savoir plus : http://fr.bookmooch.com/

Echantillons (utiles)

23. panels de consommateurs
Les marques doivent tester leurs produits régulièrement, c’est crucial pour elles. Elles envoient donc des échantillons gratuits, en échange de votre avis. Tout n’est pas bon à prendre, mais les marques d’hygiène, de beauté et de soin sont les plus prisées.

Finance & Gratuit Justin 13 mai 2008 Pas de commentaire

7 techniques d’un pro des soldes (et 3 bonus)

Sauf accident ou urgence, je n’achète pas en dehors des soldes. Eté et hiver, il y a toujours une période de soldes. D’autant que les prix (vêtements, nourriture) ne sont pas raisonnables le reste de l’année. Voici comment, en 10 ans de soldes, j’ai affûté 7 techniques que je vous livre ici.

Technique n°1 : 1 semaine avant, faire son repérage,

quand les articles sont déjà marqués. De plus en plus de boutiques abandonnent les étiquettes avec des prix au profit de cartons de couleur. Ces couleurs représentent chacune un taux de réduction différent. Le jour J, la boutique affiche la correspondance entre couleurs et taux de réduction. A La Redoute, c’est rouge pour 50%, violet pour 40%, bleu pour 30%, etc. Cela permet aux boutiquiers de travailler beaucoup plus rapidement. Pour le soldeur averti, c’est l’occasion de commencer les soldes avant les soldes !

Technique n°2 : le dernier jour peut être plus intéressant que le premier.

Auchan applique ainsi de -50% à -75% sur le prix soldé (oui, oui), mais uniquement le dernier jour des soldes. Vous avez bien compris : le meuble de 100 euros soldé à -30%, soit 70 euros, perdra donc encore 75% de son prix soldé le dernier jour, soit un prix final de… 17,5 euros ! Surveillez donc aussi le dernier jour des soldes, où les boutiques veulent faire de la place à tout prix (sans mauvais jeu de mots)

Technique n°3 : ne pas hésiter à marchander.

L’expérience prouve que cela marche partout, quelque soit votre produit et le vendeur. Le prix affiché n’est jamais figé, et c’est encore plus vrai pendant les soldes. J’avais repéré chez Décathlon une parka Adidas pour enfant, à 60 euros, soldée à 45 euros. Sur le ton de la plaisanterie, j’ai parié avec ma femme que je pouvais descendre le prix. Ni une, ni deux, j’alpaguai la vendeuse, en lui demandant de faire encore un effort, vu les petits défauts du produits. Cela a suffi pour que la vendeuse mette une nouvelle étiquette à… 25 euros. Pas mal pour une minute de “travail”.

Shopping Cart - par Henkster

Technique n°4 : lister les achats prévus.

Pour être efficace, le soldeur doit savoir exactement ce qu’il veut avant les soldes. Faire un inventaire de la maison, des placards et du garage. Tout ce qui ne peut être réparé ou réutilisé est une cible pour les soldes. Idéalement, la liste vient avant tout repérage (cf. technique n°1), pour ne pas être influencé dans ses véritables besoins.

Technique n°5 : préparer son budget bien avant,

pour ne pas se trouver à court, et pour pouvoir payer comptant. Vous pouvez évaluer votre budget sur la base de 50% du prix, tout en faisant votre repérage d’avant soldes. Faire des bonnes affaires est aussi une affaire de priorité. Être limité vous force à négocier plus souvent (technique n°3), à chercher la meilleure opportunité (technique n°4). Enfin, il est important de payer comptant. Jamais de crédit pendant les soldes, sauf à diminuer le budget des prochains soldes.

Technique n°6 : laisser “les bonnes affaires” superflues pour la fin,

pour ne pas regretter l’indispensable. Même si les coups de coeur sont permis, j’achète généralement à moyen terme vêtements, meubles et fournitures. Si votre budget n’est pas épuisé, et que vous avez terminé votre liste, on peut s’autoriser une récompense purement “futile”. Mais “craquer” reste toujours un aveu de faiblesse dans la gestion financière personnelle. J’ai dans ma cave un carton de fausses “bonnes affaires” que je n’ai jamais utilisées. Je m’en sers pour des cadeaux à l’occasion. Ca me console de la perte financière sèche.

Technique n°7 : comme pour Noël, les soldes des uns sont rachetés par d’autres.

C’est le point commun de toutes les périodes d’affluence : plus d’achats occasionnent plus de retours (ne croyez pas au “ni repris, ni échangé”, c’est illégal). Des magasins comme IKEA revendent à pas cher les retours de leurs clients dans des zones “bonnes trouvailles” ou “top affaire”. Quelques déçus revendent aussi leurs emplettes sur les places de marché (ebay et priceminister en tête).

Après ces 7 techniques de soldeurs, voici en extrait de mon billet sur les 15 pièges des grandes surfaces, 3 bonus de tous les jours, mais plus utile dans les périodes de soldes.

Bonus n°1 : savoir comment on vous influence

Ne pas confondre les vrais soldes avec les tentatives de manipulation des grandes surfaces. Un tas de tongues au milieu de l’allée centrale ne signifie pas une super affaire pour vous, mais plutôt que le magasin se fait une plus grande marge sur cet article. Pendant les soldes, certaines enseignes font venir des stocks non soldés et de basse qualité pour les glisser dans la masse.

Bonus n°2 : éviter les mouvements de foule

Ne pas circuler dans les heures d’affluence ou en famille, mais rester libre de ses mouvements. Cela permet de rester concentré sur votre liste et de ne pas être influencé par les autres acheteurs (cf. technique n°4).

Bonus n°3 : la vraie valeur des choses

Rester attentif au vrai prix au kilo ou au volume. Le système de prix adopté est tortueux à souhait. 1 lot de 3 shampooings ne signifie pas forcément une ristourne sur le prix à l’unité. Là encore, les pratiques des grandes surfaces sont à la limite de la tromperie.

Je suis sûr qu’ils existe d’autres techniques d’amateurs de soldes… Merci de les partager avec moi !

Shopping & Frugalité Justin 26 juin 2007 Pas de commentaire

10 choses à ne jamais acheter d’occasion

J’ai déjà donné une liste des 10 choses à ne jamais acheter neuves, la voiture en tête de file (25% de perte la première année, qui dit mieux). A ce tarif-là, on se dit qu’on n’achètera plus jamais rien de neuf. Que nenni! Certains produits coûtent bien plus cher si on les achète d’occasion. A l’inverse, ils rendent un meilleur service si vous les achetez neuf.

Tiens, et pourquoi donc? C’est à cause du TCO (Total Cost of Ownership), qu’on pourrait traduire par le coût total de possession. Pour reprendre mon exemple de la voiture, vous aurez beau négocier un super prix pour un carrosse, mais remplacer des pièces tous les ans finira par vous faire regretter cette citrouille.

Cette fois, Liz Pullman nous donne son top 10 des produits à ne jamais acheter d’occasion :

Ordinateur portable, trop exposé

Comme tout ce qui est en mouvement, l’ordinateur portable peut tomber par terre, se cogner, se faire inonder de boissons, contrairement à son grand frère l’ordinateur de bureau, qui reste bien fixe et à l’abri. Sans compter qu’on trouve des nouveaux modèles tous les 6 mois, à partir de 500 euros, garantie comprise.

Exception : les occasions avec garantie du fournisseur, ou du constructeur. Celles-ci sont généralement de 3 mois ou moins. Chapeau à Lenovo (et avant eux IBM) qui offre une garantie constructeur mondiale de 3 ans sur tous leurs modèles “Thinkpad”.

Pièces automobiles, trop risqué

Soyons clair, on parle là de vie ou de mort. Pas mal de casses automobiles vous permettent de garder le véhicule familial en vie en dépeçant les carcasses du même modèle. Et savez-vous d’où viennent ces carcasses ? Pour une grande partie : accidents, carambolages et incendies partiels. Or le choc de l’impact et la chaleur du feu se transmettent à toutes les pièces, même les plus éloignées. Allez-vous faire confiance à une rotule fondue, ou à un moteur fissuré?

Exception : la voiture de votre meilleur ami à qui vous confiriez vos enfants (car c’est exactement ce que vous faites en les faisant monter dans votre voiture).

Ecrans Plasma, pas assez fiable

Même si les pannes de plasma sont passées de 7% à 1% dans les dernières années, les TV plasma subissent régulièrement des problèmes. C’est un des rares produits où plus la garantie est longue et mieux c’est. Les coûts de réparation sont effectivement prohibitifs, et atteignent parfois le coût d’un modèle neuf.

Exception : si vous trouvez un prix tellement petit qu’une panne après 10 jours serait supportable.

Platine DVD, trop éphémère

Autant les DVD d’occasion sont résistants et durables, autant le lecteur DVD est une denrée quasi-périssable. Pour être juste, c’est surtout l’émetteur laser qui a une durée de vie limitée. Son remplacement coûtera plus qu’un nouveau modèle neuf. D’autant que les nouveaux modèles baissent toujours. Acheter neuf, c’est ça la bonne affaire.

Aspirateurs, trop exposés

Encore un produit-martyr qui pourra vous coûter plus à réparer qu’un modèle neuf. Surveillez les discounters qui proposent régulièrement des modèles puissants et garantis 3 ans.

Exception : vous êtes manuel, et vous aimez réparer vous-même les appareils.

Caméscopes, trop fragiles

Comme tout appareil à main, les caméscopes souffrent du peu de délicatesse de leur propriétaire. Pire encore, leur moteur interne vieillit mal et ne dépassera pas les 10 ans. Pour acheter d’occasion, ciblez au pire les modèles de l’année dernière.

Exception : les bons plans de mistergooddeal.com comprennent une garantie de plusieurs mois.

Chaussures, trop déformées

Qui veut économiser sur des chaussures neuves peut se préparer à des cors de pied, des oeils-de-perdrix et autres punitions du pied. Essayez plutôt les soldes, les invendus ou encore les fins de stocks.

Exception : vous devez absolument compléter votre collection de bottes de cowboys.

Matelas, trop sale

Imaginez un instant tous les trucs que vous faites dans votre matelas. Et imaginez maintenant dormir dans les “trucs” d’un autre. Beurk. Et autre chose, un matelas n’est pas fait pour durer une vie, mais de 8 à 10 ans en moyenne. A 800 euros pour un bon modèle, ce n’est jamais que 22 centimes par nuit, un bon prix pour une santé et une hygiène de qualité.

Exception : quand le matelas est plus proche de “inutilisé” que de “usé”, comme celui des chambres d’amis rarement visitées.

Combinaison de plongée, trop personnel

Ce vêtement perd de son isolation et de sa souplesse avec le temps. Les amateurs de plongée prennent beaucoup de risques. L’océan est froid et les changements de pression éprouvants. Le Néoprène (le “tissu” de la combinaison) se compresse, s’amincit, et se raidit sous l’effet de l’ozone et de l’âge.

Les passionnés et les habitués préféreront investir dans un bon modèle entre 150 et 450 euros.

Exception : vous êtes plus “surf” que “plongée”, et vous devez équiper le dernier. Orientez-vous alors vers la location d’une enseigne connue, qui nettoie ses combinaisons entre 2 utilisations.

Casques, trop vitaux

Comme les pièces automobiles, les casques ne valent rien s’ils n’assurent pas votre sécurité totale. Un choc fissure le casque et compresse la mousse que contient la coque du casque. Et impossible de différencier un casque fissuré à l’intérieur d’un autre.

Exception : aucune. Un casque est une bonne affaire comparé à des funérailles ou une nouvelle vie de tétraplégique. Passez à la caisse.

(D’après MSN/Fi)

Finance & Shopping & Gestes Quotidiens Justin 15 juin 2007 4 commentaires

Mes pires décisions financières en 2006-2007

C’est vrai : mon épargne a une tête de gruyère depuis 2007. Mais j’assume toutes mes décisions. Simplement parce qu’elles affirment mes valeurs. Elles confirment ce que je crois et ce que je veux. Oui, les finances en souffrent, et j’aurais pu doubler mon épargne en restant tranquillement assis, sans rien choisir. Sauf que, j’aurais surtout été bien amer et frustré de ne pas devenir parent, ou de ne pas avoir “essayé”.

Est-ce qu’il faut regretter un paquet d’euros ? Pas une seconde, car les choix que je fais me font vivre maintenant ce que des milliards d’euros ne pourront pas acheter après des années.

Mes pires décisions financières des 12 derniers mois

euros flambant

un autre bébé
J’ai toujours voulu une famille nombreuse, une petite tribu, une équipe championne du monde. C’est l’instinct de parent, l’épanouissement naturel, allez comprendre. Et pourtant un bébé est loin du projet-type qui se veut rationnel, planifié, maîtrisé. Financièrement, c’est même une perte sèche, car je n’attends aucun salaire de mes enfants. A y regarder de près, le budget de bébé est complet. Santé, hygiène, ameublement, électroménager, tout y passe. Même notre propre vie. Au point que mon épouse a renoncé à sa recherche d’emploi. Le bilan : une joie de tous les jours (et l’envie de recommencer!)

un ordinateur dernier cri
Et 2 mois plus tard, il était obsolète. C’est mon MacBook blanc. Après la chute fatale d’un IBM Thinkpad, je n’ai eu d’autre choix que de passer à la cai$$e. Celle d’Apple en l’occurence. Le bilan : le “switch” a réussi, adieu Microsoft(tm) Windows(r), sans regret.

 

un voyage professionnel
Un aller/retour à l’étranger à mes frais, à travers l’opportunité d’une carrière nouvelle. Le temps d’un week-end, j’ai vécu au rythme des hôtels, train et taxis, un petit gouffre financier, assez pour m’offrir 5 semaines de vacances au soleil. A ce jour, je ne sais pas si ce voyage portera ses fruits, ou si j’ai versé de l’eau dans le sable. Le bilan : beaucoup d’enseignements sur la réalité du marché, et une volonté renouvelée.

le mariage d’un ami
Là encore, c’est une affaire de valeurs. Je ne me suis pas endetté, mais cela m’a coûté 3 longues heures de route (bucolique il est vrai). Une chance que je ne me sois pas perdu. C’est dans ces situations cruciales (mariage, naissance ou mort) que se révèlent les amitiés. Bien sûr, si c’était à refaire, je ferai sans aucun doute le même choix.

un robot pâtissier
Nous faisons notre pain depuis des années, et nous alternons entre baguette du commerce et bon pain de la maison. Ces derniers temps, les baguettes se faisaient plus sèches, perdant très vite leur saveur. Alors nous avons passé un marché avec nous-même : nous ferons notre pain plus vite et plus facilement avec une machine et nous n’achèterons plus de pain pendant 3 ans. 3 ans, c’est la délai pour rentabiliser cet investissement. Adieu long pétrissage à la main, poignets rougis et temps perdu. Le bilan : 2 entorses en 5 mois, et j’ai appris à faire du pain.

Et vous, quelles sont les décisions qui ont le plus troué vos finances ?

Psychologie & Frugalité Justin 06 juin 2007 Un commentaire

60 millions de consommateurs : juin 2007

Gagner Ma Vie passe au crible 60 millions de consommateurs tous les mois et vous livre le condensé des meilleures infos pour la plus grande joie de votre budget.

60 millions de consommateurs

A l’essai : immobilier, photo numérique, alarmes sans fils

  1. Les vrais prix de l’immobilier, c’est le scoop du mois. Quel est le prix au m2 de votre région? Les agents immobiliers et les notaires ne sont pas d’accord. “60 millions” a trouvé des différences spectaculaires entre leurs évaluations. Il existe effectivement 2 systèmes parallèles de chiffrage. Quelques exemples : la Bretagne bénéficie d’une “prime” de la part des vendeurs de 30%, à l’instar des régions Auvergne (+28%) et Lorraine (+28%). L’Ile de France est la seule exception, sous-évaluée donc, avec -3% par rapport aux devis des professionnels.
  2. Appareils photo numériques. Le FUJIFILM F31/FD gagne haut la main avec un 16/20, d’autant plus mérité que son prix est abordable. A titre de comparaison, le CANON arrivé en n°2 coûte 2 fois plus cher. Sans pitié, le laboratoire de “60 millions” relègue les modèles de grande marque et de petite qualité en queue de peloton (KODAK, PENTAX et OLYMPUS).
  3. Alarmes sans fil. Le verdict est sévère : évitez les marques CHACON et EDEN. Préférez le DELTA DOR, grand gagnant, malgré un prix à la mesure (+1000 euros). Dans tous les cas, avant d’acheter, vérifiez le volume maximum, le mode de détection, l’évolutivité et le service après-vente.

Actualités des consommateurs

  • les nouveaux chauffe-eau solaires des HLM pourraient diviser vos charges d’eau chaude par 2. Il en coûtera 1 euro/mois pendant 10 ans au locataire au titre de l’installation. Faites-le calcul, quelle bonne nouvelle !
  • fruits et légumes trop chers d’un côté, aliments trop gras de l’autre, quelle casse-tête pour se nourrir! Et pourquoi pas vous fournir directement chez un producteur près de chez vous ?
  • optique : économie en vue sur les changements de verre; désormais, votre opticien pourra les changer sans passer par la case “ophtalmologue”.
    - victoire des emprunteurs, qui se feront rembourser une bonne part des primes d’assurance.

Courrier des lecteurs

  • victime d’un double retrait au guichet, que faire? Contactez votre banque, elle garde obligatoirement un journal de bord du guichet et un journal de retrait. En lui écrivant en LR/AR, elle devra vous apporter une réponse obligatoire.
  • le piège du “satisfait ou remboursé”, pas assez dur de résister aux pièges des grandes surfaces, voilà que les grandes marques s’y mettent. Cet artifice gonfle leurs ventes, bien plus que les remboursements, qui sont effectifs dans moins de 30% des cas.

Shopping & 60 millions de consommateurs Justin 03 juin 2007 Pas de commentaire

Next Page »